Training cycle
en nl fr

Aperçu des cours :
Improvisation & composition I (1ère année) - 5 ECTS
Improvisation & composition II (2ème année) - 5 ECTS
Improvisation et composition III (option) (2ème année) - 5 ECTS

Pratique artistique I (1ère année) - 4 ECTS
Pratique artistique II (2ème année) - 4 ECTS
Pratique artistique - chorégraphe invité (option) (2ème année) - 4 ECTS
Pratique artistique III (partiellement optionnelle) (3ème année) - 10-12 ECTS

Répertoire I (1ère année) - 5 ECTS
Répertoire II (2ème année) - 4 ECTS
Répertoire III (option) (2ème année) - 4 ECTS
Répertoire IF (option) (3ème année) - 5 ECTS

Enseignant.e.s 2019-2022: Teachers Training

IMPROVISATION

Les ateliers d'improvisation sont des prolongements des cours techniques. Les formes souvent ludiques et ouvertes aident le.la danseur.euse à sortir des schémas fixes, à se laisser surprendre et pousser par les événements du groupe. La vigilance nécessaire aiguise les sens et apprend à gérer un groupe.

Les "Technologies d'improvisation" (1ère année) (telles que développées par William Forsythe) sont une méthode principalement orientée vers l'espace et les concepts (notamment sur la base du système de directions corporelles de Laban). Grâce à des techniques de déconstruction et de recombinaison, des parties du corps sont isolées et des phrases de mouvement sont développées pour elles. La relation entre le matériel improvisé et les phrases de mouvement fixes, tant dans le processus de création que dans une situation de performance, est un domaine de recherche important.

“Passing Through" (2ème année) a été développé par David Zambrano et est enseigné par lui-même et par d'autres personnes qu'il a formées. L'approche de Zambrano propose une méthode plus organique, intuitive et impulsive pour créer des modèles de mouvement. L'accent est mis sur le développement d'une sensibilité sensorielle : quelles relations peuvent être développées avec le "monde" (espace, personnes) qui vous entoure. Le mouvement est considéré comme une interaction avec ce monde.

Le contact improvisation est enseigné dans le cadre des cours de technique de danse.

2020 W. Forsythe with Tilman O'Donnell ©Olympe Tits
2020 W. Forsythe with Tilman O'Donnell ©Olympe Tits


COMPOSITION


La composition est divisée en plusieurs ateliers donnés par différents professeurs. La 1ère année, l'accent est mis sur une introduction générale de la boîte à outils. En 2ème année, il y a différents ateliers. Un atelier est lié à la tâche de faire un duo/trio avec de la musique en direct (voir ci-dessous, Création d'étudiant.e II) et se concentre sur la création, la collaboration et les relations artisanales entre la composition de musique et de danse. Un autre atelier plus court aborde la composition du point de vue d'une autre forme d'art, comme le cinéma, l'architecture, les arts visuels... Un troisième atelier, facultatif, approfondit les méthodes de composition d'un artiste spécifique. Les principaux objectifs de nos cours de composition sont les suivants :

- développer une "boîte à outils" contenant une variété de techniques de composition, développées par l'expérimentation ;
- guider les étudiant.e.s dans le développement de leur propre approche de la composition;
- stimuler leurs capacités à analyser et à formuler des commentaires constructifs aux autres ;
- stimuler les étudiant.e.s à traiter le feedback dans le développement de leur propre travail ;
- apprendre à combler le fossé entre l'idée et la réalisation de l'idée, et à développer une œuvre qui communique visiblement leurs idées ;
- s'exercer à travailler en groupe et à guider ou diriger un groupe ;
- fournir un contexte créatif et stimulant pour développer et discuter les idées de l'étudiant.e. sur la composition.

PRATIQUE ARTISTIQUE

Dans les ateliers de pratique artistique, les étudiant.e.s travaillent avec les chorégraphes sur la transmission, la recherche ou les nouvelles créations. Ces ateliers prennent des formes variées.

En travaillant avec un.e chorégraphe sur une création, les étudiant.e.s sont confrontés de la manière la plus directe à la pensée et aux méthodes de travail des artistes professionnel.le.s. Dans la plupart des cas, ces processus laissent également une grande place aux contributions individuelles des étudiant.e.s participants - le modèle "autoritaire" de la paternité est devenu rare dans le domaine professionnel, et les étudiant.e.s montrent peu d'enthousiasme à assumer un simple rôle d'"exécutant.e".

En 1ère, 2ème et 3ème année, il y a un certain nombre de semaines dites "X". Au cours d'une semaine X, le rythme régulier des études corporelles/techniques de danse le matin et des ateliers/théorie l'après-midi est suspendu. Les chorégraphes invité.e.s travaillent avec les étudiant.e.s pendant une semaine complète et intensive, en se concentrant sur le partage (d'une partie) de leurs idées et de leur pratique. Cela peut prendre de nombreuses formes : transmission de matériel existant, recherche collective de nouveau matériel, courte création, création de liens actifs avec les propres œuvres des étudiant.e.s, etc. Lors d'une semaine X, les étudiant.e.s peuvent choisir entre trois chorégraphes invité.e.s très différent.e.s, mais une fois par an, il y aura une semaine X au cours de laquelle un.e artiste travaillera avec le collectif d'étudiant.e.s.

En 2ème année, il y a un atelier optionnel où un.e chorégraphe est invité.e pour 4 semaines avec l'intention de créer une nouvelle œuvre avec les étudiant.e.s.

En 3ème année, la plupart des X-week sont remplacées par des "formats courts", des ateliers de 2 semaines (après-midi) avec des objectifs similaires à ceux des X-week décrites ci-dessus.

Toujours en 3ème année, un.e ou plusieurs chorégraphes sont invité.e.s à créer une nouvelle pièce sur les étudiant.e.s, qui sera présentée dans un contexte professionnel dans différents endroits en Belgique. Cette pièce est considérée comme le "travail de fin d'études" du cycle de formation BA.


REPERTOIRE


L'étude du répertoire est une confrontation avec le vocabulaire d'un.e artiste spécifique. L'objectif est de donner un aperçu de la manière dont une œuvre est construite et structurée, non pas par une analyse à distance mais par une mise en pratique. Dans certains ateliers, l'accent est mis sur une interprétation claire et juste ; dans d'autres, de nouvelles versions sont réalisées à partir du cadre de base de l'original. Les deux approches incitent les élèves à s'exprimer dans un vocabulaire fort, très développé et imaginatif.

Les ateliers de répertoire stimulent la pensée chorégraphique des élèves, introduisent de nouvelles façons de générer et de structurer le matériel, de traiter les motifs, les séquences complexes, les idées d'espace, le multitâche et la danse en groupe.

Le répertoire se concentre sur les principales fondations artistiques du programme P.A.R.T.S. : Anne Teresa De Keersmaeker et Trisha Brown...

Le répertoire d'Anne Teresa De Keersmaeker est proposé en 1ère année pour tous les étudiant.e.s, et en option en 2ème et 3ème année. Des œuvres classiques et plus récentes peuvent être abordées - ces dernières années, les étudiant.e.s ont travaillé sur Rosas danst Rosas (1984), Drumming (1998), mais aussi A Love Supreme (2005/2017), Vortex Temporum (2013) et The Six Brandenburg Concertos (2018).

L'œuvre de Trisha Brown est étudiée en 2ème et 3ème année. Ces dernières années, les étudiant.e.s ont travaillé sur Solo Olos (1976), Son of gone fishing (1981), Twelve Ton rose (1996) et des fragments des Early Works (1966-1979). L'atelier de 2ème année est destiné à tous les étudiant.e.s, l'atelier de 3ème année est facultatif.

2020 Drumming ©Ingrid Maes
2020 Drumming ©Ingrid Maes